L'échappement

capture-du-2011-12-24-16-51-40-1.png13 Février 2012

Dur, dur...Trés dur !!!. Les conditions climatiques nous ont empêché d'avancer. Ne plus sentir ses pieds et le bout de ses doigts en travaillant, ce n'était plus tenable.

calimero-froid.gifMais comme la neige est revenue et que le thermomètre s'est fait moins cruel ( ben tiens, par force !!! ), on s'est remis au travail. Au programme l'échappement.

Le silencieux était recouvert d'une couche de rouille, de crasse et de peinture noire à moitié poisseuse

img-0060.jpeg

qu'il a fallu décaper. Le but est de le préparer à recevoir une peinture aux tons aluminium spéciale pots d'échappements, donc résistante aux hautes températures. La couleur noire d'origine est moche au possible comparée au reste de la ligne d'échappement chromée. Donc, on va faire ton sur ton, en quelque sorte.

img-0003.jpgToujours le respect de la méthode. Chaque pièce décapée est recouverte d'une couche d'huile moteur pour éviter la corrosion. 

Quant à l'écrou de serrage de la ligne d'échappement, j'ai eu beau le décaper, passer entre chaque rainure à la brosse rotative métallique, je ne parviens pas à lui donner une couleur métal, comme je l'aurais souhaité. Je vais voir de quelle couleur il était à l'origine et on verra ce qu'on peut faire.

img-0004.jpgQuant à la ligne proprement dite,

img-0005.jpgelle est d'un premier abord pas très avenant car la rouille commençait à faire son nid mais il n'y a aucune inquiétude à avoir car le métal de la ligne est d'une telle épaisseur, inconcevable aujourd'hui, que nous avons de la marge pour nous retourner.

img-0007.jpg

Juste un petit test vite fait à la laine d'acier 000 et le MIROR ARGENTYL et comme pour le phare, c'est presque magique.On voit bien le contraste entre avant et après, même à la va vite.

img-0008.jpgJe suis convaincu que le résultat final sera sympa.

capture-du-2011-12-24-16-51-40-1.pngLe 15 Février 2012

Et bien voilà le résultat final, sans même avoir recours au polissage, seulement laine acier 000 et MIROR et une petite couche de WD 40 pour le brillant. Surprenant non ?

img-0009.jpg

 capture-du-2011-12-24-16-51-40-1.png

Le 10 Août 2012


Bon allez, il est temps de se remettre aux petits soins de dame ALCYON car le temps de la plage est derrière moi.

Aujourd'hui, c'est au tour de l'échappement de se faire une beauté, intérieure. ( N'est ce pas la plus belle )

La ligne d'échappement, hors silencieux, ne semble pas être prise par la calamine, raison pour laquelle je ne lui ai pas fait de traitement choc pour le moment. On verra si le besoin s'en fait sentir plus tard.

Quant au décalaminage du silencieux, j'ai fait le foufou et ce que j'ai fait, il ne faut pas le faire.!!!!!!

J'ai mis le silencieux dans un vieux four encastrable que nous n'utilisons plus et j'ai lancé une pyrolyse, soit une température de 400°C pour détruire la calamine du pot. Je me disais que je ne risquais pas grand chose à essayer. Sauf que, à cause de la chaleur, la calamine a pris feu dans le four, laissant apparaître des flammes de part et d'autre du pot et une odeur d'hydrocarbures en prime.

Alors, j'ai repris les bonnes vieilles méthodes, celles à grand papa, mais qui fonctionnent. De l'essence dans le pot et un coup de lampe à souder là dedans. Attention de ne pas mettre trop d'essence dans le pot. On a l'impression que cela fonctionnera mieux mais c'est un leurre. L'essence mettra un temps fou à se consumer complètement sans que le travail soit mieux fait.

img-0274.jpg

Il faut en mettre petit à petit, bien secouer le pot pour que l'essence se répande bien partout, en rajouter un peu encore s'il le faut. Dans ce cas, le trop ne sert à rien

Il vaut mieux recommencer l'opération plusieurs fois.

Une fois la calamine réduite en poussière par la chaleur, il suffit de taper contre le pot avec un maillet en caoutchouc pour que la calamine se décroche et d'agiter le pot pour que tout se détache.


Une fois ce nettoyage terminé,  j'ai apposé deux couches de peinture haute températures ( Jusqu'à 600 °C ) spécifique barbecue et pot d'échappement, de couleur grise, ce qui lui donne un aspect pot neuf en accord avec la tubulure chromée de la ligne.

peinture-antirouille-haute.jpg

Je trouve le résultat satisfaisant, Non?

 2012-08-14-13-50-24.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 





 

Commentaires (1)

1. Herbé Ulrich 18/02/2012

Pas mal du tout le rattrapage du tuyaux ! Pour le décalaminage du pot avant son ponçage et peinture haute température, je l'ai fait cuire dans mon fourneau domestique bien bien chaud !! Une fois toute la graisse et hydrocarbures brûlés. Il ne reste que la calamine sèche que l'on peut extraire facilement en tapotant. Un bon décapage à la brosse rotative métal à poil doux et deux bonnes couches de peinture haute température. 1h de sèchage et hop ! Au four dans l'atelier à 160°C 1/2 heure. Le résultat est impeccable

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site