La fin du décapage

capture-du-2011-12-24-16-51-40-1.pngÇa y est !!! C'est fini!!! Le décapage est terminé, dans ses moindres détails.

Pas un boulon, pas une vis, pas un centimètre carré de ferraille qui ne soit pas passé entre mes mains. Pas un !!! C'est quand même quelque chose quand on y pense.

Il y a quatre grandes étapes dans la restauration d'une moto. Le démontage, lé décapage, la peinture et traitements divers puis le remontage. Je trouve que le décapage est la partie la plus éprouvante et la plus ingrate qui soit. On passe des mois et des mois les deux mains dans la m...jusqu'aux coudes et c'est là qu'on peut perdre du monde.

Mais il faut en passer par là, c'est une étape incontournable et finalement, une fois arrivé là, on se sent récompensé et rassuré car ce n'est pas maintenant, avancé comme on est, qu'on va flancher. On se sent conforté et légitimé dans la démarche. On se dit que la machine est entre de bonnes mains et se serait un gâchis énorme que de faire n'importe quoi sur des machines aussi rares.

Bon maintenant, un petit break, de quelques jours, une ballade en scout, comme je les aime, de 2 ou 3 centaines de kilomètres et on se retrousse les manches à nouveau. Mais ça, ce sera l'objet d'un autre article. 

Bye Bye !!!!

 

hgqbmul3yixeh1vyte-gentil-18.jpgUn petit clin d'oeil à la foultitude de modèles en tout genre de la marque !!!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site